Une nouvelle adresse pour zone-téléchargement ?

Les internautes ont eu accès à une foule de sites de téléchargement ces dernières années. Malheureusement ou forte heureusement, ces plateformes sont vouées à disparaitre en raison des questions de droits d’auteurs. Contre toute attente, malgré tous les efforts investis par les autorités compétentes, un portail a toujours réussi à passer les mailles du filet : zone-téléchargement.

Aujourd’hui, de nombreux sites copient l’interface et reprennent la bibliothèque de contenu de ZT. Une situation qui suscite l’inquiétude des habitués. Télécharger un fichier sur ces plateformes expose tout un chacun à des malwares et à d’autres dangers. Dans ces conditions, quelle est l’adresse de zone téléchargement ? C’est ce que nous allons tenter de répondre.

Qu’est-il arrivé à zone-téléchargement dernièrement ?

Zone-téléchargement est dans le collimateur d’Hadopi depuis belle lurette. Puisque cette structure n’est pas parvenue à identifier les administrateurs du site, elle a maintes fois essayé de bloquer l’accès de la plateforme. Pour ce faire, les responsables se sont entretenus avec les FAI pour rendre inaccessible le nom du domaine de ZT depuis la France. Dans le but de déjouer ces blocages, le portail change régulièrement d’adresse.

Néanmoins, la popularité de zone téléchargement a aussi éveillé l’intérêt des hackers. Il y a de cela quelques mois, des pirates informatiques ont réussi à copier le code source du site et à s’emparer de l’intégralité des contenus proposés aux internautes. Jusqu’à aujourd’hui, on ne sait pas si ces données ont été revendues sur le dark web ou si les auteurs de ces attaques ont voulu tirer profit de leur butin. Toujours est-il que des clones de ZT sont apparus sur internet quelques semaines après cet évènement.

Dans ces conditions, il est aujourd’hui particulièrement difficile d’affirmer quelle est la bonne adresse pour accéder à zone-téléchargement. Toutefois, n’ayez crainte ! Nous mettons à jour régulièrement cet article afin que vous ne vous trompiez pas d’URL.

La nouvelle adresse de Zone téléchargement

Pour l’heure, les amateurs du téléchargement illégal peuvent retrouver l’immense bibliothèque de zone telechargement sur zt-za.com. Comme indiqué plus haut, le site a connu de nombreux changements d’adresse pour échapper à Hadopi. D’un point de vue juridique, la plateforme viole les droits d’auteurs. Elle met à disposition du public des films, de la musique, des séries télé et des jeux vidéo sans avoir demandé l’approbation des auteurs. D’ailleurs, ces derniers ne seront pas rétribués pour leur travail. Ainsi, chaque téléchargement effectué constitue un manque à gagner pour les artistes. Une injustice à laquelle Hadopi essaye de remédier.

La question éthique n’a cependant pas empêché ZT de rencontrer un énorme succès. Le site doit sa popularité aux innombrables contenus qu’il propose. La plateforme est toujours restée à l’affut des dernières sorties tout au long de ces dix années d’expérience. Pour les internautes, se rendre sur ZT, c’est donc l’assurance de retrouver ce qu’on recherche. De plus, les fichiers sont accessibles en téléchargement direct. À ce titre, nul besoin d’installer Bittorrent ou Utorrent pour télécharger le film, série tv, jeu vidéo ou album musical sur lequel on a jeté son dévolu.

Quel est le sort des copies de zone-telechargement ?

Pourquoi des hackers viendraient produire des clones de zone-téléchargement ? Eh bien ! Plusieurs raisons peuvent les pousser à agir de la sorte. Zone-telechargement, une des copies de ZT, avait été très prisée il y a peu. Alors qu’il proposait le même contenu que ZT, il faut préciser que chaque téléchargement était payant. L’internaute devait débourser 1 à 5 euros avant de télécharger quoi que ce soit. Tout a donc été mis en œuvre pour dégager du profit.

Même sans adopter un modèle économique de ce type, les administrateurs de ces plateformes peuvent tirer de juteux bénéfices. Zone-telechargement, un autre clone de ZT, enregistrait 3,7 millions de visites mensuelles. Un trafic qui lui a permis de réaliser 1,5 millions d’euros de revenus publicitaires par an. Dans ces conditions, surfer sur la popularité de zone téléchargement peut être particulièrement lucratif.

Certainement en raison du manque d’expérience dans ce domaine, les administrateurs de ces sites ont été finalement appréhendés par les forces de l’ordre. Une aventure qui aura donc une triste fin. Les personnes incriminées s’exposent à une amende dépassant 300 000 € ainsi qu’à une peine de prison ferme. Zone-telechargement s’ajoute ainsi à la longue liste des plateformes « démantelées » par les autorités compétentes. Aujourd’hui, de nombreux Français regrettent l’époque où ils pouvaient librement télécharger des films, séries et jeux vidéo sur eMule.

Avec la recrudescence de la cybercriminalité, les internautes doivent se montrer prudents en matière de téléchargement. Ils peuvent télécharger par mégarde des malwares qui surveilleront leurs activités sur internet et collecteront des informations sensibles. Les données collectées porteront préjudice au principal concerné d’une manière ou d’une autre.

Zone-téléchargement est-il sûr ?

Le téléchargement illégal expose les internautes à deux risques. Ils peuvent télécharger des micrologiciels potentiellement dangereux et s’exposent également à des sanctions vis-à-vis de la loi Hadopi. Pour ce premier point, Zone-téléchargement a gagné la confiance des Français. La plateforme a très bonne réputation et pratiquement aucun habitué ne s’est plaint à ce sujet. On peut retrouver sur des forums spécialisés les avis laissés par les visiteurs. Aucun d’entre eux ne rapporte des activités suspectes sur leurs PC, smartphones ou tablettes après avoir téléchargé un fichier sur ZT.

Pour ce qui est du danger face aux autorités compétentes, la sécurité des internautes va de pair avec celle des administrateurs. Le site a été conçu de sorte que les responsables ne puissent identifier ni les personnes qui gèrent le site ni celles qui téléchargent un fichier quelconque. Pour ce faire, ZT ne vous livre pas directement un lien de téléchargement. Un site intermédiaire joue ce rôle et son adresse change régulièrement. Les liens fournis pointent ensuite vers le fichier hébergé par des plateformes tierces (Uptobox, Uploaded, Nitroflare, Rapidgator, 1fichier, Turbobit…). Jusqu’à aujourd’hui, ce schéma a porté ses fruits et a évité à la communauté de ZT de tomber sous le coup de la loi.

Pourquoi ZT-ZA est-il aussi populaire ?

Hormis la taille de sa bibliothèque, Zone-téléchargement se démarque par sa facilité de prise en main. Comme évoqué précédemment, la plateforme propose  du téléchargement direct. Pour bon nombre d’internautes, cette solution est bien moins problématique que le téléchargement d’un fichier via torrent. Il suffira d’accéder au lien et de passer éventuellement un test captcha pour commencer à télécharger, le film, la série télé ou le jeu vidéo de son choix.

Par ailleurs, Zone-telechargement affiche également une interface simple à utiliser. L’internaute a accès à plusieurs catégories et les dernières sorties sont présentées sur la page d’accueil. Chacun pourra lancer une recherche pour dénicher au plus vite ce qu’il recherche. Habituellement, aucune publicité ne gêne la navigation. Celles-ci apparaitront uniquement lorsqu’on atterrira sur le site intermédiaire. Rappelons que ZT survit grâce à ses revenus publicitaires. Chaque visiteur sera ainsi invité à désactiver son adblocker avant de lancer son téléchargement.

Faut-il se munir d’un VPN pour le téléchargement illégal ?

Les vastes campagnes de communication menées par les grands éditeurs de VPN ont mis ces outils au-devant de la scène. Souvent présentés comme des logiciels pouvant préserver votre anonymat, les VPN seraient des alliés tout indiqués pour les adeptes de téléchargements illégaux. Mais encore faut-il savoir si ces utilitaires sont en mesure de vous apporter une protection efficace contre tout tracking.

Si vous vous posez également cette question, sachez que les VPN remplissent parfaitement leur office. Cette efficacité s’explique par le mode de fonctionnement de ces outils. Ils ont été conçus pour modifier votre adresse IP de sorte à simuler votre présence à l’étranger. Habituellement, ces logiciels servent à contourner les géorestrictions. Dans le cas du téléchargement illégal, cette solution permet d’échapper au contrôle des FAI et d’Hadopi par la même occasion.

Il faut toutefois préciser que dans le cadre d’une enquête quelconque. Les autorités compétentes peuvent se rendre auprès du siège de l’éditeur du VPN que vous employez. Les responsables consulteront les registres et les logs pour retracer tout téléchargement répréhensible. Si le réseau VPN conserve des informations sur les utilisateurs, Hadopi sera en mesure de vous identifier.

Certains acteurs sur ce marché à l’exemple de Nord VPN, Express VPN ou Surfshark affirment qu’ils ne gardent aucune information pouvant porter préjudice à leurs clients.

Les alternatives à zone-téléchargement

Zone telechargement n’est pas l’unique site qui vous donne accès à une large variété de contenus multimédia. À vrai dire, les internautes n’ont pas forcément à consulter un site de téléchargement à proprement parler. Il existe des moyens peu connus pour mettre la main sur des films, des séries tv et des jeux vidéo. Voici justement un aperçu des alternatives qui s’offrent à vous.

Archive.org

Archive.org est le fruit d’un vaste projet d’archivage. Au cours de ces dernières années, le site a pu archiver plus de 300 milliards de pages web. Grâce à ces derniers, les internautes peuvent accéder à un grand nombre de films, logiciels et autres titres vidéo ludiques. Notons toutefois que selon le portail que vous consulterez, vous aurez besoin d’un outil adapté pour lancer le téléchargement.

YouTube

YouTube est une plateforme de partage de vidéos mondialement connus. Elle enregistre plus d’1 milliard de visites mensuelles. Il s’agit donc d’une source à exploiter pour tous les adeptes de téléchargement. D’ailleurs, quelques sociétés de production n’hésitent pas à y partager les derniers films qu’ils ont produits. Bollywood use volontiers de ce canal de communication pour diffuser leurs offres.

Antmovies.tv

Antmovies.tv est un site qui a récemment vu le jour. Pour autant, son catalogue s’enrichit de jour en jour pour proposer aux visiteurs des millions de films, d’émissions et de séries télé. Comme le .tv le suggère, vous pouvez tout à fait visionner sur la plateforme. Des modules ont aussi été intégrés pour que vous puissiez télécharger les contenus qui vous intéressent.

YIFY

YIFY et YTS movies sont les références en matière de téléchargement de films dans les pays anglophones. Ces plateformes doivent leur succès à la qualité des films mis à la disposition par les administrateurs. Les habitués pourront y télécharger des films en ultra haute définition. Les responsables usent également d’un procédé de compression performant permettant de réduire au maximum la taille des fichiers vidéo. Ce qui accélérera sensiblement la vitesse de téléchargement.

Putlockerbox.com

Putlockerbox.com est une plateforme assez bien connue des adeptes du téléchargement illégal. Elle reprend la même architecture que les principaux annuaires de téléchargement. Ainsi, vous n’éprouverez aucune difficulté à trouver ce que vous recherchez. De nombreuses options vous seront proposées afin que vous soyez en mesure de télécharger le fichier de votre choix.

Hotstar.com

Vous appréciez les films, séries et émissions produits dans le sous-continent indien ? Si c’est le cas, hotstar.com satisfera tous vos besoins. La plateforme a été créée par un service de partage de vidéos indiennes. Grâce à hotstar, toutes les œuvres cinématographiques rencontrant un énorme succès à Bollywood sont à portée de clics. Les téléchargements sont d’ailleurs grandement facilités grâce à l’application mobile.

Savefrom.net

Savefrom.net constitue une option intéressante si vous souhaitez télécharger des contenus audiovisuels. Ce service permet d’obtenir un lien de téléchargement sécurisé en collant simplement l’URL de la page cible sur un champ dédié à cet effet. Cette plateforme est principalement employée pour télécharger des vidéos depuis YouTube Vimeo ou Hotstar.

Mydownloadtube

Mydownloadtube regroupe des milliers de liens donnant accès à de nombreux films. Le site en lui-même n’héberge aucun des contenus multimédia proposés. Vous procéderez au téléchargement sur 123movies, Putlocker Allmyvideos ou encore Shokshare… Plusieurs formats de fichiers sont proposés. Par ailleurs, ces derniers sont accessibles aussi bien accessibles en direct download (DDL) que via des torrents.

Les chaines coréennes présentes sur YouTube

Puisque nous avons indiqué plus haut un site qui ravira certainement les amateurs de films et séries indiens, nous devons également présenté une astuce pour les amateurs de dramas coréens. Si vous appartenez à cette seconde catégorie de personnes, vous trouverez votre bonheur sur YouTube. Quelques chaines coréennes diffusent sur ces plateformes quelques-uns de leurs séries et films les plus attendus.

Retrovision

Retrovision est relativement peu connu. Pourtant, la plateforme propose une bibliothèque assez bien fournie. Vous y trouverez des émissions télé retro mais également des films et des séries diffusés au milieu des années 90. Les internautes peuvent également se munir de l’application mobile, classic UHF, pour avoir accès plus facilement aux contenus proposés.

Pour conclure

Contre toute attente, trouver l’adresse de zone téléchargement n’est pas bien compliqué. Nous nous sommes employés à chercher le nouveau nom de domaine. Mais bien entendu, d’autres sites abordent le sujet. En raison des efforts déployés par Hadopi pour faire tomber ZT, la plateforme va probablement changer régulièrement d’adresses. Pour s’y prémunir, les adeptes de téléchargements illégaux doivent d’ores et déjà se munir d’un VPN ou consulter toutes les alternatives qui s’offrent à eux. Avec toutes les informations présentées plus haut, chacun prendra les bonnes décisions au bon moment. Nous devons cependant vous avertir sur les risques liés aux téléchargements illégaux. Vous encourez une lourde amende et bien plus si vous partagez les fichiers téléchargés par vos propres moyens.